google-font-3

Pourquoi utiliser les polices Google ?

Partages

Google Font

La galerie web fonts de Google s’étant considérablement étoffée ces derniers mois, elle commence à devenir une ressource inestimable pour nous autres webdesigners. L’heure est venue de faire le point sur l’utilisation de cette technologie.

Depuis l’explosion massive de l’utilisation de la propriété @font-face en CSS, le nombre de polices compatibles web a complètement explosé. Sorti en V2 début juillet dernier, la collection de Google comporte à l’heure actuelle 241 familles de police et ne cesse de s’étoffer. Histoire d’y voir clair, découvrons ensemble les avantages et inconvénients de cette technologie.

Avantages :

– Un site web bien construit

Le site Google Web Fonts met tout en œuvre pour permettre aux webdesigners de trouver le lot de police idéal pour construire son site. Basé sur trois étapes simples, il est possible de trouver son bonheur en quelques clics.

Google Fonts

– Intégration rapide sur un site

Google offre la possibilité d’intégrer une police dans un site simplement en utilisant une ligne de code à placer dans votre <head>. Cette méthode est parfois critiquée pour son temps de chargement, surtout lors de l’utilisation de plusieurs polices simultanément. Soyons honnête, en général, il convient de ne pas utiliser plus de trois polices différentes sur un site…De plus un petit compteur vous indique le temps de chargement approximatif de vos fonts, ce qui vous permet d’agir au mieux.

Google Fonts

– Possibilité de télécharger les polices

Pour concevoir vos maquettes de site, ou même pour des projets print, vous avez la possibilité de télécharger les polices proposées sur le site. Libre à vous ensuite de les utiliser pour vos projets.

Google Fonts

– Polices Open Source

Oui libre à vous de les utiliser, de les partager avec vos amis, car les polices sont en licence Open Source. Vous pouvez bien sûr les utiliser pour des projets commerciaux.

Inconvénients :

– Temps de chargement

Le temps de chargement de vos polices sur un site peut être gênant avec un débit faible, donnant un effet de scintillement lors de l’affichage de la page . Mais cela ne provient pas forcément de Google Font, toutes les polices web sont, dans une moindre mesure, concernées.

– Manque de style

Les designers sont libre de créer leurs polices en différentes graisses ou non. Beaucoup de polices ne comporte ainsi qu’un seul style, ce qui limite les possibilités, notamment pour du print.

– Lisibilité

Le choix d’une police passe aussi par sa lisibilité à plusieurs résolutions d’écran. Les internautes surfant avec Windows XP et n’ayant pas activé Clear Type par exemple, aurons du mal à distinguer les polices web. Sur ce point précis, Aurélien de All For Design propose une analyse très poussée sur la lisibilité des Google Fonts avec des tests complet et des fichiers PDF à télécharger.

Pour conclure :

Google Font annonce-il la fin des polices commerciales ? Pour le moment non ! Le débat reste ouvert sur Internet avec d’un côté la « libéralisation des polices » et d’un autre côté, « l’hébergement » de polices avec des services comme Font Deck, Typekit, FontsLive, Fontspring….

Dans tout les cas, la collection de Google permet de créer un design personnalisé avec certaines polices de qualités. Citons par exemple la Lobster, qui n’en fini pas d’envahir les sites web…Par rapport à des services similaires comme Font Squirrel, Google a encore un peu de chemin à faire pour proposer beaucoup plus de choix. Mais vu sa vitesse de développement, attendons nous a du nouveau très rapidement…  Et vous avez-vous déjà choisi la font pour votre prochain design ?

www.google.com/webfonts

Partages

15 commentaires

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*