Webdesign : focus sur les couleurs utilisées en Chine

Partages

Les couleurs sont très propres à la culture. On entend souvent parler de différences culturelles entre l’Occident et la Chine, et l’un des sujets où cela est sans doute le plus visible est au niveau des couleurs.

Annonce

Cet article est un guest-post rédigé par Thibaud Andre. L’accent est mis sur l’impact que les couleurs peuvent avoir d’un point de vue marketing et design, ainsi que les différences observées avec le monde occidental.

Une vraie prédominance des couleurs chaudes

Les couleurs chaudes en Chine sont quelque chose d’extrêmement positif, principalement le rouge bien sûr, qui est synonyme de chance et de prospérité en Chine. C’est également la couleur nationale, présente sur le drapeau. Ce qui paraitrait négligeable en France l’est beaucoup moins sur le marché chinois : cela impacte réellement la consommation et le comportement des consommateurs.

L’exemple le plus frappant est celui du marché du vin, qui se développe à pleine vitesse et que l’on commence à pouvoir « cadrer » en Chine. 90% des ventes se font sur le vin rouge. Il y a évidemment des notions de goût, mais le vin étant très souvent offert en cadeau ou lors de diners importants, la connotation de sa couleur est essentielle. On parle aussi des enveloppes rouges qui sont offertes pendant le nouvel an ou pour les mariages, dans lesquelles il y a de l’argent. Pour conclure, le rouge est le symbole de la prospérité.

Tmall

Le jaune, surtout la dominante dorée, est également une couleur synonyme de succès en Chine. Associée historiquement à l’empereur, elle symbolise le succès.

C’est également à la base de nombreuses incompréhensions avec les occidentaux. Sur les marchés financiers chinois, quand la bourse monte, les chiffres sont en rouge ; quand elle descend, les chiffres sont en vert. C’est une inversion des codes assez frappante !

Les différences entre l’Occident et la Chine

Sur Internet, il y a alors des différences très marquées de codes de couleur.

Parmi les 10 plus gros sites Internet en Chine se trouvent des géants comme Baidu, QQ, Taobao, Sina, … et sur ces dix premiers sites, il faut savoir que 50 % d’entre eux utilisent uniquement des couleurs chaudes. C’est très différent de l’ouest où quand on pense à Internet, on pense à des couleurs froides, couleurs presque cliniques : le bleu de Facebook, le minimalisme de Google, LinkedIn, Twitter.

« C’est explicable parce qu’à l’Ouest, Internet a surtout été développé dans des milieux scientifiques, à l’université » explique Michael Laridan, spécialiste de la culture chinoise pour Chinese Institute. « Ensuite, il a été adopté par des utilisateurs qui étaient, peut-être, plus âgés ; pas très expérimentés avec Internet, un peu réticents à utiliser cette nouvelle technologie et il fallait donc des couleurs très rassurantes. Ce n’est pas surprenant que les couleurs qui prédominent dans le secteur digital soient des couleurs froides. Mais, en Chine, c’est tout le contraire. En Chine, Internet était quelque chose de neuf, de nouveau, de chaud et d’intéressant. Les utilisateurs sont souvent plus jeunes et plus propices à l’adoption de la nouvelle technologie. Et donc, on voit ces sites internet où l’orange, le rouge, le jaune prédominent. »

Il est très important pour des entreprises qui se lancent en Chine, de comprendre que l’image donnée par leur choix de couleurs, ne correspond pas forcément à celle qui va être perçue par les utilisateurs chinois.

Et au delà d’Internet ?

Ils existe bien sur des exemples qui contredisent mon propos. Si on sort du cadre Internet, l’iPhone est un grand succès en Chine, pourtant le code couleur reste le même. On voit beaucoup d’Iphone blanc dans les rues de Pékin et Shanghai. « Je pense que l’Iphone et les tablettes en Chine rencontrent le succès en dépit de leur choix de couleur », ajoute Kevin Der Arsalian, consultant merchandising de The Store-Checkers. Malgré tout, on peut imaginer que ce minimalisme au niveau des couleurs a quelque peu limité cette réussite.

xiaomi-phone

Le lancement de l’Iphone doré a été très bon, il a de loin la préférence des Chinois. L’équivalent d’Apple en Chine, Xiaomi, offre lui une floraison de couleurs. Une gamme absolument ahurissante de couleurs que les utilisateurs peuvent sélectionner, choisir et voire même modifier. Xiaomi a dépassé, en termes de vente de smartphone, Apple en 2014. »

Avez-vous déjà eu l’occasion de créer un webdesign pour le marché Chinois ?

À propos de l’auteur :

Thibaud Andre, consultant à Daxue Consulting

Partages

Un commentaire

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*