Freelance : comment se lancer de manière optimale en limitant les dépenses ?

Partages

Travailler en freelance présente bien des avantages. Il y a plus de flexibilité dans les horaires, il est possible de travailler n’importe où, de choisir soi-même sa clientèle, et prendre des congés devient plus simple…

Annonce

Cependant, tout cela vient avec son lot d’inconvénients, parmi lesquels figure l’instabilité des revenus. En effet, le travail en freelance peut s’avérer très lucratif, mais uniquement sous réserve de trouver régulièrement les bonnes missions, ce qui n’est pas toujours le cas. En ajoutant à cela les retards de paiements de certains clients, il peut arriver que les fins de mois ne soient pas faciles pour certains freelances. Ainsi, d’après une enquête réalisée en 2016, 49% d’entre eux auraient un salaire mensuel net de moins de 1500€.

Les webdesigners représentant 7% des freelances, voici trois astuces pour les aider à se lancer dans le monde du travail indépendant en limitant les coûts.

Diminuez vos impôts

Une personne travaillant en freelance est elle aussi imposable. Il est toutefois possible de déduire certains coûts du chiffre d’affaire annuel, à partir du moment où lesdits coûts sont justifiés. Par exemple, les frais de déplacement (essence, trains…), la connexion internet, les repas d’affaires ou encore l’achat de certains appareils de moins de 500€ peuvent entrer dans le cadre des dépenses professionnelles.

Cette catégorie de dépense étant déductible du chiffre d’affaire déclaré, l’impôt sur le revenu en sera réduit. Assurez-vous bien d’être en état de justifier toutes les dépenses professionnelles déduites du chiffre d’affaires, vous pouvez en effet vous faire contrôler. Il est important de noter également que cette disposition s’applique uniquement dans certains cas, selon la forme juridique de votre statut.

Imprimez chez vous

Plutôt que d’avoir recours à des imprimeries externes pour ses travaux d’impression, il est beaucoup plus sensé pour un webdesigner freelance d’avoir sa propre imprimante. Tout d’abord, être freelance implique parfois de devoir réaliser des travaux à des heures tardives ou le dimanche, horaires auxquels les imprimeries sont généralement fermées.

De plus, les coûts d’impression en imprimerie s’avéreront supérieurs à ceux d’une imprimante personnelle sur le long terme, même en prenant en compte l’achat d’encre. Que vous ayez une imprimante Canon ou bien Epson, il est d’ailleurs possible de se procurer des cartouches d’encre à des tarifs très avantageux via des sites tels qu’Inkadoo. Enfin, ces investissements peuvent parfaitement entrer dans le cadre des dépenses professionnelles déductibles du chiffre d’affaire, s’agissant en effet de « petit outillage » nécessaire à l’activité professionnelle.

Ne sous-estimez pas vos honoraires

Le coût d’opportunité est un concept sous-estimé par de nombreux freelances débutants. Il s’agit du manque à gagner résultant d’une décision économique, et est donc applicable dans le cas des salaires. En effet, il est tentant pour un travailleur indépendant de proposer ses services à des tarifs très bas dans l’espoir d’augmenter ses chances d’être choisi plutôt qu’un concurrent.

Cependant, si jamais des honoraires plus élevés auraient malgré tout permis au freelance en question de trouver une mission, alors il a « perdu » de l’argent en choisissant la première solution. De plus, des tarifs trop bas peuvent être perçus par la clientèle comme des signes de mauvaise qualité du service. Par conséquent, sous-estimer ses honoraires afin de faciliter sa recherche de mission s’avèrera bien souvent être un mauvais calcul.

Et vous, quelles sont vos astuces optimiser votre budget en tant que freelance ?

Images d’illustration par rawpixel.com

Partages

2 commentaires

  • Travailler en freelance peut avoir des avantages que des inconvénients. Mais pour la plupart des freelancers que je connais ne se plaignent pas trop de leur situation.

  • sourceau

    Bonjour ,
    J’aurais aimé des précisions concernant la partie déduction des frais. L’article n’est pas hyper clair, surtout quand on est auto entrepreneur. Pourriez vous expliquer le cadre juridique , et pourquoi ce montant de 500€ ?

    Je n’ai jamais vu ca, et évidement cela est hyper intéressant.

    Merci de votre retour

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*