Tendances du webdesign 2013 : qu’en pensent les pros du web ?

Tendance du webdesign 2013

Pour prendre la température du web à venir, rien de tel que de poser quelques questions à des bloggeurs, webdesigners, développeurs, entrepreneurs, bref les pros qui font et feront le web de demain. Découvrez comment la communauté prévoit l’année 2013 du webdesign.


Apprendre grâce à la communauté
: c’est un des aspects particuliers qui donne toute sa puissance aux acteurs du web. D’où l’idée de vous proposer ce très gros article participatif qui rassemble des interviews de professionnels du web reconnus. En répondant à quelques questions simples et en développant leur point de vue personnel, ils partagent avec vous leur vision du web à venir. Voici les questions posées :

    1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?
    2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?
    3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?
    4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Même si les réponses peuvent paraître évidentes vous allez voir que chacun dans sa sensibilité, son activité, ses compétences va y trouver une réponse propre. Je vous invite à lire les différentes interviews et surtout à donner votre avis a la fin de l’article !

Fabio Sasso

(Interview ajoutée le 2 mai 2013)

Fabio SassoFondateur du site Abduzeedo, spécialisé dans le design graphique et le webdesign. Webdesigner et graphiste senior, actuellement designer chez Google à San Francisco.

Site : Abduzeedo.com – Twitter  : @abduzeedo

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

À mon avis, 2012 était l’année où le responsive design a été adopté massivement par la communauté. Avant ça, c’était un terme plutôt technique. En 2012 il est devenu une nécessité pour les nouveaux sites, en particulier pour les concepts de design « mobile first ».

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Il me semble que le nouveau mot utilisé partout est le design « flat », qui est d’ailleurs un mot un peu étrange. De mon point de vue, le webdesign où les éléments visuels et le skeuomorphism étaient très présents est entrain d’évoluer. Il se concentre plus sur la typographie et la réactivité (responsive webdesign).  Le contexte actuel a contribué à ce changement. En effet les polices web sont aujourd’hui largement disponibles et permettent aux designers d’afficher une typographie élégante pour créer une interface parfaite quelque soit le support final.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Le web évolue et s’adapte à l’environnement mobile. Les smartphones et les navigateurs mobiles sont de plus en plus puissants. Je crois que dans quelques années, nous pourrions voir un autre retour vers les applications web, comme on l’a vu en 2005 à l’époque du bureau.

Raphaël Goetter

Raphaël GoetterCréateur de la communauté web Alsacreations.com, auteur d’ouvrages web de référence comme : « CSS avancées – vers HTML5 et CSS3 » ,« CSS2 – Pratique du design web », formateur expert en langages (X)HTML et CSS, webdesigner et bien plus encore !

Site : AlsacréationS.com – Twitter : @goetter

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Je vous réponds avec ma casquette d’amoureux de CSS, bien entendu :)
Le terme « Responsive Web Design » est sans aucun doute le mot-clé qui me vient immédiatement à l’esprit.

Avec la démocratisation des multiples supports connectés (smartphones, tablettes, mini-tablettes, etc.), le « RWD » et toute la philosophie associée sont rapidement devenus des lots incontournables de tout cahier des charges web bien ficelé en 2012.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

D’après moi, 2013 sera l’année charnière où l’on prendra véritablement conscience des lacunes du Responsive Web Design, parfois trop vite encensé et mal traité.
De vraies réflexions vont se poser sur les concepts de mobile first, de content first, d’ergonomie et UX sur mobiles, de performances web et d’optimisation, même si tout cela ne date pas d’hier.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Selon moi, 2013 sera l’année de la simplicité pour CSS3… pour une raison de préfixes.

Les préfixes propriétaires (-webkit-, -moz-, …) sont un frein à l’adoption massive de CSS3, notamment pour des raisons de maintenance et de versions.

Firefox reconnaît enfin une majorité de propriétés CSS3 sans préfixe propriétaire (-moz-), parmi les nouveautés : transformations, transitions, animations, ombrages, dégradés, etc.
Webkit (Chrome, Safari) suit également ce mouvement; Internet Explorer aussi, et Opera le fait déjà depuis longtemps.
Concrètement, cela signifie que les webdesigners vont enfin avoir la possibilité d’utiliser CSS3 en production sans se poser de questions de syntaxe.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Un grand merci à vous pour cette petite interview qui m’a moi-même contraint à me projeter dans un futur très incertain après ce 21 décembre… :)

Veerle Pieters

Veele PietersWebdesigner et graphiste belge, blogueuse de référence sur son Veerle’s Blog, fondatrice de Duoh!, lead designer chez Fab.

Site : Veerle.duoh.com – Twitter : @vpieters

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

2012 est l’année où le responsive webdesign est devenu grand public, c’est une des manières les plus simple de la qualifier.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Pour être honnête, je n’en ai aucune idée, car je ne suis pas une suiveuse de tendances. J’essaye de faire mes propres créations, et même si elles sont perçues comme n’étant plus tendance, je n’y fais pas vraiment attention si elles correspondent au projet. En fin de compte, c’est comme tout dans la vie, il faut utiliser les tendances avec modération.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Je n’ai pas de boule de cristal, je n’en suis donc pas sur à 100%, mais je pense que le mobile va continuer à se développer et devenir plus important, surtout pour le e-commerce. Je remarque que l’Iphone et l’Ipad deviennent les outils principaux pour faire du shopping. Un tas de gens téléchargeant des applications pour acheter en ligne. Pour certaines boutiques en ligne, j’imagine que cela pourrait représenter 50% de leurs ventes.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Ne soyez pas trop influencés par les tendances et faites ce qui convient le mieux pour le projet sur lequel vous travaillez. N’ayez pas peur d’échouer, parce que c’est ce que nous faisons tous de temps et temps, c’est comme ça qu’on apprend.

Vincent Bézard

Vincent BézardCreative Technologist mais aussi blogueur, passionné de photographie, de graphisme et de webdesign.

Site : Creativetechnologist.fr- Twitter : @vincentbezard

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

La révolution en terme de webdesign pour l’année 2012 est pour moi le recentrage vers l’utilisateur et l’ergonomie. Ce n’est pas en soit une révolution mais un retour aux fondamentaux. Les ergonomes et les designers se placent aujourd’hui plus vers l’utilisateur que de faire des interfaces inutilisables car trop complexes. Ce n’est pas encore gagné mais on voit aujourd’hui beaucoup plus d’intérêt sur ce sujet.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

La grande tendance pour 2013 est incontestablement le mobile, on va simplifier au maximum les interfaces pour les adapter le plus simplement possible au responsive. Le mobile et les tablettes vont changer la vision du designer qui travail souvent sur 24″ ou 27″ voir 30″ pour certains et donc une interface qui fonctionne bien sur une résolution géante, ne fonctionne pas forcément sur tablette. Ce sont les habitudes des utilisateurs qui vont changer le webdesign et pas l’inverse.

Les codes typographiques et iconographiques vont se simplifier et s’uniformiser pour une meilleur compréhension. Il y a de fortes chances aussi que le tactile change la taille des boutons pour une utilisation plus simple et aisée de certains sites.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Ce n’est plus vraiment une attente aujourd’hui mais au niveau du web en général, j’aimerai qu’on efface tout et qu’on recommence. Il y a une recrudescence de contenus inutiles ou d’experts douteux qui ne font pas une belle pub au monde du web et au vrai professionnel beaucoup plus discret.

J’aimerai que le web se pose et discute de son avenir pour les 10 prochaines années. Est-ce que nous devons continuer à subir ou faut-il réagir. J’aimerai aussi que les groupes explosent, que les sphères s’ouvrent aux autres. J’aimerai aussi que le web soit plus ouvert d’esprit et qu’on n’arrête d’essayer de protéger ce qu’on a pour aller de l’avant et ça surtout pour le web Français.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Lâchez des coms ! Et gardez la pêche les amis !

Stéphanie Walter

Stéphanie WalterWebdesigner et intégrateur web en freelance et au sein de l’agence Alsacreations. Spécialisée dans l’UX, UI design et le design d’interface. Blogueuse sur son propre blog Inpixelitrust mais aussi sur Onextrapixel, Noupe et Codrops.

Site : Inpixelitrust.fr – Twitter : @walterstephanie

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Je n’ai pas vu de grande « révolution » en terme « tendance » graphique, mais plus une révolution « technique » : on entend de plus en plus parler de « retina » sur le web. J’ai commencé le design d’applications natives iOS avec l’iPhone 3. Puis est sorti l’iPhone 4 retina, et j’ai commencé à créer des graphismes et assets en @2x. J’ai fait pas mal de design Android natif aussi, donc en xhdpi (équivalent rétina). C’est vraiment depuis 2012, sans doute avec l’essor de l’iPad retina, l’iPhone 5, les nouveaux Android à écrans xhdpi et la sortie du Macbook pro retina que je lis de plus en plus de tutoriels sur le retina pour le web, que ce soit sous forme d’optimisation d’images JPG, de solutions de remplacement d’images pour avoir des images haute définition, ou l’utilisation de SVG.

A cela s’ajoute le « boom » des « font-icons » (les polices d’écritures dont les glyphes sont constitués d’icônes utilisables via @font-face. Je met ce boom sur ce besoin grandissant de se libérer des contraintes des tailles, résolutions d’écrans et de pixels et d’avoir des solutions de plus en plus flexibles qui permettront un design homogène quelque soit la résolution. 2012 est donc définitivement l’année où le web bouge avec les résolutions d’écran proposées.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Je n’ai jamais été fan des « tendances », ça va, ça vient, c’est comme la mode, c’est cyclique. Je pense néanmoins que pour 2013 nous allons de plus en plus aller vers cet internet des objets connectés : smartphones, TV, XboX et consoles de salon, pourquoi pas le frigo ? Les tendances en terme de design seront donc surement liées : peut-être une simplification des interfaces (voir à l’extrême) pour qu’elles soient compatibles avec le plus de supports possibles, voir une plus grande place au « design dans le browser » pour faire abstraction de ces supports.

Le responsive design, ça fait deux ans qu’on en parle, je pense qu’on va continuer à en parler en 2013, mais peut-être en mettant d’avantage l’accent sur les autres supports que le mobile. Avec les nouvelles consoles et écrans, le web va passer de nos smartphones aux grands écrans de TV, il va donc falloir s’adapter.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

J’espère vraiment des solutions « techniques » pour résoudre justement tous ces problèmes liés au responsive webdesign et aux différents appareils : finalisation des formats d’images pour avoir une solution native pour la gestion d’images en multi résolution et pouvoir abandonner nos solutions « patches » actuelles, des API pour mieux gérer la bande passante, et des progrès en matière d’UX pour tout ce qui sera applications web sur mobiles, etc.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Je ne sais pas si c’est à classer dans les tendances, mais 2012 est également une année riche en « freebies », du moins du côté de la communauté anglo-saxonne. J’ai vu passer un nombre incalculable de packs d’icônes  de polices, de font-icons et frameworks, et de thèmes WordPress. La communauté webdesign est de plus en plus axée sur le partage de ressources et de tutoriels, et la concurrence entre les sites qui proposent ces ressources est également de plus en plus rude.

On a vu pas mal de grands noms du  « blog webdesign » repenser leur modèle économique cette année, voir se séparer d’une partie de leur activité (Smashing Magazine qui se sépare de Noupe et qui sort pas exemple sa librairie virtuelle pour avoir un revenu assuré tout au long de l’année). Avec la concurrence entre le nombre de sites et blogs qui proposent des ressources, tutoriels et freebies, le prix payé par article a également diminué, j’en déduis donc que les recettes des différentes régies publicitaires doivent être diluées entre plus de blogs qu’elles ne l’étaient avant.

J’ai du coup parfois l’impression que certains mettent moins l’accent sur la qualité que sur la quantité. À voir si cette tendance perdure ou pas.

Matthieu Bué

TwikitoWebdesigner et expert on-page SEO. Passionné de graphisme, de webdesign et de nouvelles technologies. Membre du staff et rédacteur au sein de la communauté WDFriday.

Site : Twikito.com – Twitter : @twikito

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

La révolution Web design en 2012 est évidemment l’interface « Metro » de Microsoft, connu désormais sous le nom de « Modern UI ». Ils ont réellement tapé un grand coup ! Traits simples, aplats de couleurs, design épuré, etc. Je ne dirais pas que c’est nouveau, mais ils l’ont très bien actualisé !

Côté intégration, c’est depuis le début d’année qu’on a entendu se répandre le terme de « mobile first », expansion des devices mobiles oblige.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

En 2013, je pense qu’on verra de plus en plus d’interfaces claires et épurées, à l’image de Modern UI, et on se détachera du skeuomorphisme d’Apple. Mais qui sait quelle nouvelle tendance surgira sans prévenir ?
Côté code, je pense qu’on se détachera de plus en plus des librairies JS (jQuery notamment) pour laisser place aux possibilités natives du HTML5 et CSS3, et ainsi rechercher toujours la performance. Il ne faut pas oublier que d’après certaines études (oublié le lien :/), l’accès au Web se fera en moyenne plus en contexte de mobilité (tablettes, smartphones) qu’en contexte fixe (desktop) d’ici à 2014. Il est temps de révolutionner le Web et de l’alléger ! — Je ne vais pas parler du problème des écrans Retina ou xhdpi, c’est un autre sujet —

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Je suis trop utopiste, et je le sais, mais ce que j’attends ne viendrait pas du Web mais de ceux qui le font : qu’ils fassent un Web intelligemment, un Web propre, un Web accessible, un Web rapide ! Je crois que c’est ce que j’espère chaque année, et il semblerait qu’on y arrive lentement.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

42 ? :)

Maud Rubeaud

Maud RubeaudWebdesigner/graphiste et intégratrice en freelance depuis 2006.

Site : hypaepa.com - Twitter : @hypaepa

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

On a bien sûr envie de répondre CSS3, HTML5, Responsive… J’ai plutôt envie d’évoquer la montée en puissance des sites packagés/templatés/touspareils. Ce n’est bien sûr pas une révolution dans le bon sens; mais depuis 1 an je trouve cette pratique de plus en plus rependue.
Au nom d’un certain esprit « light et quali » (- dont on cherche encore le sens), on se retrouve avec des sites quasi-identiques, moulés dans un WordPress. Les sites ne sont plus reconnaissables qu’à leur logo, car ils ont tous la même architecture et tous les même photos Fotolia. Quand on ne tombe pas carrément dans des agences qui revendent des Templates Monster tout faits.
Le phénomène n’est pas nouveau et n’est pas en déclin, je trouve juste qu’au nom « de la crise » on fait des sites de plus en plus vite pour des clients de plus en plus exigeants et avec de moins en moins de budget.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Pour revenir un peu plus à la « technique », je suis sûre que 2013 sera sous le signe du HTML5. En un an le nombre de sites redoublant d’ingéniosité avec ce langage a explosé sur le net. Chaque jour on prend littéralement une leçon de webdesign. Chaque jour un nouveau site plus fou que le précédent naît avec l’utilisation tant de la scroll, du clavier, de la tablette… pour naviguer. Le HTML5 /Ajax (à mon sens) sont vraiment en train d’instaurer une nouvelle façon d’appréhender la navigation et l’ergonomie.
Notre imagination n’est pas aussi grande que les possibilités techniques parfois.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

J’attends que le meilleur du web, ce que j’appelle le Web intelligent émerge.
J’aime par exemple la suggestion d’ajout de contacts dans ma messagerie Gmail, j’aime qu’on me propose la pochette qui peut convenir avec l’appareil photo que je m’apprête à acheter, qu’on reconnaisse automatiquement les gens que je viens d’ajouter à mon Album photo, qu’on me propose de relier mes compte Facebook, Twitter… à mon compte Pinterest… ou qu’on me propose de localiser mon copain sur une carte en live !
J’aime ce web qui nous fait gagner le temps qu’il nous prend en nous permettant de regarder des vidéos de chatons !

Et j’espère, je rêve qu’un jour ce web devienne encore plus intelligent et nous permette de relier, nos portables à nos PC, à notre frigo, à notre voiture, au GPS de notre chat…

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Messieurs les inventeurs du CSS, qu’attendez vous pour développer les attributs « mode de fusion » (produits, superposition) qu’on retrouve dans Photoshop ? Qu’on ne galère plus à détourer des images en PNG quand le mode produit s’en charge ?

Gaétan Weltzer

Gaétan WeltzerWebdesigner/illustrateur et blogueur Design Spartan. Créateur du site de tutoriels francophone Living Tuts.

Site : designspartan.com - Twitter : @designspartan

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

La révolution webdesign durant 2011 a sans doute été l’essor fulgurant du responsive webdesign, essor qui a tranquillement suivi son cours en 2012. De même que l’an dernier a été l’année de la petite révolution des sites en parallax basés sur l’HTML5/CSS3 ou systèmes de navigation s’y approchant, je ne note pas de telle « révolution webdesign » en 2012. Plutôt une continuité de toutes ces innovations technologiques des 2 voire 3 dernières années (HTML5/CSS3 notamment).

On remarque que des sites de plus en plus complexes et intéressants voient le jour en HTML5 (et non plus en Flash) mais que les sites très riches basés sur l’HTML5 ont malgré tout du mal à percer alors qu’on s’attendait à une vraie révolution cette année de ce côté. Je ne note donc pas de révolution technologique ou de nouvelle tendance qui aurait explosé, ce fut une année plutôt calme !

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

C’est difficile de prédire les tendances de 2013 et je n’ai pas la prétention d’être devin ! Je pense que les sites très épurés voire à vocation minimaliste vont continuer à perdurer encore l’année prochaine tandis que les designs rétro/vintage, vulgairement « hipsters » sont en train de s’essouffler d’après ce que je constate. D’après moi une des fortes tendances qui pourrait émerger serait justement la naissance d’une nouvelle tendance suite à l’uniformisation actuelle des styles, à savoir une volonté de surprendre à nouveau. Peut-être pas tout de suite graphiquement, mais j’imagine bien en tirant profit des possibilités qu’offre le CSS3 en terme d’animation, que ce soit de l’échelle du détail ou non. Sa mise en place relativement facile fait déjà naître quelques designs léchés bourrés de petites animations et innovations ergonomiques, généralement plutôt discrètes mais qui ont du charme.
Une des tendances certaines en webdesign pour 2013 restera l’essor des designs pour mobiles et tablettes (web et applications).

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Pour cette année à venir, je n’attends rien de particulier du web, si ce n’est qu’il continue à progresser vers plus de libertés et de possibilités. J’attends du web qu’il ne se transforme pas en terrain de neutralité et d’appauvrissement graphique au nom d’une uniformisation du webdesign. Espérons que ce sera un web toujours plus riche, toujours plus créatif et vivant. J’ai hâte de voir comment le webdesign va évoluer et nous surprendre, une petite claque serait la bienvenue. ;)

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Merci pour cette courte interview Arnaud ! Je te paierai une bière. ;)

Gisele Muller

Gisele MullerRédactrice / traductrice d’articles pour le web. Elle écrit notamment pour les sites Web Design Ledger et Abduzeedo. Elle est également co-fondatrice de Mentaway et Refilmagem.

Site : gisemullr – Twitter : @gismullr

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Je ne suis pas sûre que ce soit une révolution, mais à mon avis, le point culminant du webdesign en 2012 était que les webdesigners se sont lancés plus profondément dans le responsive webdesign et l’utilisabilité.

Je veux dire par là qu’en 2012, les concepteurs se sont plus concentrés sur l’expérience utilisateur (sur tous les appareils) et moins sur le visuel. Les webdesigners ont réalisés qu’un site web ne doit pas seulement être beau mais surtout utile et mener droit au but.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?
À partir des articles que j’ai écris et des recherches que j’ai faites pour recueillir des exemples inspirants de conception web, je peux dire que 2013 sera une année de mises en page propres et minimales. Au final, des pages discrètes, qui plaisent et vont droit au but. Je pense que ce sera l’année de la simplicité et moins dans l’excès.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

J’attends que les designers continuent de poursuivre sur cette voie des pages mieux conçues. Avec la quantité d’informations, de couleurs et les images que nous avons autour de nous, il est facile de créer quelque chose de chargé et de montrer énormément de choses. Ce qui est important, c’est de filtrer ces informations et de sortir quelque chose de simple et efficace. Je souhaite que les webdesigners fassent attention à ça.

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Je crois que lorsque vous concevez quelque chose que vous aimez utiliser/lire ou encore sur lequel vous aimez naviguer, il y a beaucoup de chance que d’autres gens l’aiment également donc fiez-vous a votre instinct et allez-y !

Jacob Gube

Jacob GubeFondateur du site Six Revisions, magazine pour les webdesigners et développeurs. Développeur web et webdesigner spécialisé dans le développement front-end (HTML, CSS et Javascript).

Site : sixrevisions.com - Twitter : @sixrevisions

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Sans aucune doute, la révolution webdesign la plus importante de 2012 est le Responsive Webdesign. L’idée est apparue début 2010, mais cette année nous avons vu énormément d’articles et de ressources pour créer un site responsive, afin de répondre aux attentes des utilisateurs.

Nous avons vu les gros sites grands public – les blogs, les sites e-commerce, les sites d’entreprises, etc – refondre leurs sites pour le rendre responsive.

Un bon indicateur d’une tendance actuelle, est le buzz autour de ces technologies, avec  le nombres d’articles et de tutoriels et les outils qui les supportent. Lorsque l’Ajax était la tendance du moment, nous avons vu l’utilisation de frameworks Javascript comme Jquery ou MooTools littéralement exploser en un très court laps de temps. La même chose s’est produite avec WordPress et Drupal durant la « révolution » CMS.

Nous voyons la même chose avec des frameworks comme le Twitter Bootstrap qui supporte le responsive wbebdesign et l’HTML5/CSS3.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Pour 2013, les tendances du webedesign continueront à être liées au mobile, car les entreprises misent de plus en plus sur la création de solutions mobile pour leurs clients.

Les concepteurs de sites web doivent se familiariser avec la façon dont fonctionne la conception d’interface mobile – et en quoi elle diffère de la construction de sites web pour ordinateurs de bureau/ordinateur portables – car ils ont auront forcément besoin en 2013.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Une chose qui ne change jamais dans l’industrie du web, sont les choses innovantes que nos collègues développeurs et designers mettent gratuitement en ligne à travers d’étonnants projets open source, des outils gratuits et des ressources libres.

Bien que je ne puisse pas prédire à 100% tout ce qui va se passer en 2013, une chose dont je suis certain, c’est que la tradition de proposer des ressources open source et des outils gratuits va se poursuivre. Je sais que je vais voir beaucoup de belles choses, construites par des individus passionnés venus des quatre coins du monde, ce qui aidera à renforcer notre connaissance collective et aidera des designers et développeurs à créer de meilleurs produits.

Aurélien Foutoyet

All for designWebdesign freelance / blogueur all-for-design.com.
Auteur de « Typo et Web : pour une lisibilité optimale de la typographie sur internet ».

Site : All-For-Design – Twitter : @allfordesign

Il n’est jamais évident d’anticiper ce que sera le futur, surtout lorsqu’il s’agit du web et de son industrie qui évoluent à une vitesse fulgurante… Je vais pourtant essayer de m’y risquer pour cette année 2013, tout comme je l’avais fait l’an dernier

Voici donc, selon-moi, quelques-unes des tendances majoritaires pour 2013 en matière de design web :

Responsive Web Design

Avec la multiplication des devices, des résolutions, des définitions, le responsive web design initialement introduit par Ethan Marcotte a su s’imposer petit à petit (ainsi que d’autres pratiques associées : Mobile First, Responsive images, etc.). En 2012 le nombre de sites construits sur ce type de structure n’a cessé de croître. Certains sites web à forte fréquentation tel que le Boston Globe ou plus récemment Microsoft ont su prendre le virage du responsive web design, montrer à tous que ce modèle est applicable dès maintenant, faisant ainsi une formidable chambre d’écho au reste de la communauté. (pssst ?! Si Crosoft peut le faire tout le monde peut non ? #troll)

Pour l’année à venir il y a fort à parier que cette pratique se confirme et s’affine. Il est par exemple probable que les breakpoints soient de plus en plus définis par rapport au contenu et non par rapport à la taille des écrans (de plus en plus nombreux et diversifiés). En effet, en basant les points de rupture sur le maintien de règles typographiques basiques (nombre max. de caractères par ligne, longueur de ligne et taille de caractères), il est possible de s’affranchir de la taille des devices tout en proposant à l’utilisateur un confort de lecture optimal quelque soit le support.

Ce point de vue est partagé par certains leader d’opinion comme par exemple Mark Boulton (article : « A richer canvas« ) ou Chris Armstrong (article : « The infinite grid« ) mais trouve également un écho du côté francophone avec par exemple Nicolas Torres (article : « Open Web : Definir des points de rupture« ).

Less is more

Tout évolue avec le temps et le design d’interfaces ne fait pas exception à la règle. Après l’usage massif des effets de textures/lumières et du skeumorphisme tant décrié par certains, 2012 a sonné l’heure du retour au minimalisme. Les web designers semblent se recentrer de plus en plus sur le contenu, et épurer les interfaces. Je ne serais pas surpris qu’en 2013 cette pratique (assez bien présentée dans l’article « The Flat design era« ) s’étende et devienne majoritaire, ce qui ne sera pas sans déplaire aux aficionados des performances web (moins de requêtes, pages moins lourdes, etc.).

Certes, le flat design a le vent en poupe en ce moment (n’en déplaise à Windows 8) et peut passer pour une simple mode mais je crois que c’est aussi (surtout) le résultat d’un long et fastidieux travail de concessions et de tris pour se recentrer sur ce qui importe vraiment (le contenu) en supprimant au maximum le bruit environnant lorsqu’il ne sert pas réellement le message. Je pense donc que cette pratique pourrait se développer en 2013.

Icon-fonts

Dans la lignée des webfonts je prédis un emploi croissant des icon-fonts dans l’année à venir. Il y a en effet fort à parier pour que les définitions des écrans se diversifient encore un peu plus. Si aujourd’hui le Retina display d’Apple étendu au desktop pose quelques petits soucis d’affichage avec les sites/app non compatibles, ces petits désagréments devraient rapidement s’estomper avec l’adaptation de notre industrie à ces nouveaux moniteurs haute définition.

Pour couvrir le large spectre des définitions d’écrans présents (et surtout à venir), les éléments d’interface doivent pouvoir s’adapter sans perte de qualité. Il me semble donc logique que le bitmap laisse petit à petit la place au vectoriel. En 2012 nous avons d’ailleurs vu apparaître de nombreux sets d’icon-fonts (Typicons, Font Awesome, Entypo, Foundation icons 2 (Zurb), Typogram, Raphael icon-set, Modern Pictogram, Social Media icons pack, Erler Dingbats etc.) et de nombreux services en ligne associés permettant de créer des icon-fonts personnalisées (icomoon, Pictos Server, Shift icons, Pictonic, Fontello, etc…).

L’apparition de ces nouveaux services peut nous laisser imaginer une future démocratisation de cette pratique dans l’année à venir. Notons toutefois que pour certains d’entre-eux la qualité du rendu laisse parfois à désirer (problème d’anti-alliasing). Dans ce cas, il reste encore la solution ultime : créer ses propres icônes en .svg et les importer dans Glyphs pour créer sa propre icon-font… Rien de tel que le fait-maison lorsqu’on en a le temps et les moyens. Je ne serais d’ailleurs pas étonné de voir fleurir des nouveaux articles, tuto, ebook à ce sujet en 2013…

Geoffrey Dorne

Geoffrey Dorne Designer graphique et numérique indépendant. Fondateur de sa société de design et blogueur (Graphism.fr). Il a également été chercheur à l’EnsaLab, réalise l’actualité en affiche sur jaffiche.fr, et écrit pour owni.fr.

Site : geoffreydorne.com – Twitter : @GeoffreyDorne

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Au sens littéral, une « ré-volution » du latin revolvere (« rouler en arrière ») est un retour aux sources, aux origines. Cette « révolution » de 2012 en matière de web design est pour moi ce flagrant retour à la multiplicité croissante des formats d’écrans et des types d’appareils (smartphones, tablettes, tablettes-mini, ordinateurs, tablettes géantes,
télévisions connectées, etc.). Le fameux « responsive webdesign » est selon moi une réaction intéressante (un indice même), quant à cette pensée du web sous forme de flux et non plus sous forme d’image figée.

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

Le « flat design », ce design très plat avec des typographies très grandes ou encore l’interface « Metro » (« Modern UI ») de Microsoft sont deux tendances très actuelles qui vont remplacer petit à petit la tendance au skeuomorphisme et à l’imitation du réel. La tendance est déjà en route, je pense juste qu’elle va se démocratiser. « Less is more » écrivait Robert Browning.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Une simple chose : d’être surpris ! Je consulte des dizaines, des centaines de sites internet chaque jour, des sites créatifs, des sites événementiels, des sites de grandes entreprises… Je ne suis plus surpris. Le webdesign mobile lui par contre arrive parfois à me faire encore sourire :-)

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

J’en profite pour vous proposer d’aller faire un tour sur mon blog, http://Graphism.fr :-)

Jérémy Benmoussa

Jeremy BenmoussaEntrepreneur, fondateur de Locita et de l’agence Social Media Up2Social.com. Plus de 10 ans d’expérience dans le web, le e-commerce et les réseaux sociaux.

Site : benmoussa.com – Twitter : @JeremyBenmoussa

1. Quelle fût d’après vous « la révolution webdesign » de 2012 ?

Sans hésitation, le responsive design !!! Je ne parle pas seulement du fait de développer une version web de son site qui soit déclinable avec le mobile, mais plutôt de développer une seule version optimisée pour tablette et parfaitement compatible avec le web.

Cette tendance de fond est particulièrement bien illustrée (et mise en scène) par Mashable qui a présenté sa Beta et RWW et surtout TNW qui ont déjà mis en ligne leurs nouveaux sites. De vraies réussites !

2. Quelles sont d’après-vous les tendances du webdesign pour 2013 ?

La généralisation de cette tendance serait une bonne chose.
Il serait temps que les sites web exploitent mieux le potentiel du mobile.

Peut-être qu’enfin, les sites 100% Flash vont disparaître.

3. Qu’attendez-vous du web pour cette année à venir ?

Plein de choses !

Vous l’aurez compris, je fonde beaucoup d’espoirs dans la convergence desktop / mobile. Mais pas seulement …

J’espère également que les entreprises vont mieux exploiter les réseaux sociaux. Aujourd’hui, les choses sont encore trop floues pour une très large majorité de communicants; beaucoup se concentrent encore sur la course aux fans alors que c’est sans doute la partie la moins intéressante de Facebook. il serait temps que les marques exploitent enfin l’OpenGraph et se servent de Facebook pour recruter (des emails, des clients, du trafic…). Je ne parle même pas de Twitter et YouTube en lesquels je mets également beaucoup d’espoir.

Enfin, j’aimerais que le crowdfunding rencontre enfin le succès en France.Il existe des plateformes, mais je suis globalement déçu, autant par les projets que par les fonds levés, surtout quand on regarde ce qui se fait du coté de Kickstarter. Ou bien … que Kickstarter permette à des non-résidents US de proposer leurs projets !

4. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?

Depuis le début de l’année 2012, l’écosystème des start-ups est en danger. Tout d’abord, les investissements ont été freinés en attendant l’élection du nouveau président. On espérait que les choses s’arrangeraient, mais le budget 2013 (suivi de la fronde des Pigeons), les nombreuses déclarations hasardeuses de Montebourg et de Pellerin ont achevé ce qu’il restait du désir d’entreprendre de la jeunesse… tout du moins en France. J’ai déjà vu partir beaucoup d’entrepreneurs vers les USA ou l’Angleterre (et je les comprends), mais je garde un espoir que nos dirigeants (de gauche en ce moment, mais peu importe) n’achèvent pas totalement la croissance de la France, le désir d’entreprendre des jeunes et celui d’investir des plus fortunés.

Un grand merci à tous les intervenants pour leur participation à ce gros dossier !

Et vous, vous en pensez quoi ?

Après avoir lu ces différentes interviews, quel est votre avis sur les tendances du webdesign pour 2013 ?

Vous aimerez aussi :

Cette entrée a été publiée dans Actus du Web. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

34 commentaires sur Tendances du webdesign 2013 : qu’en pensent les pros du web ?

  1. lienart julie dit :

    J’attendais avec impatiente un article de ce style, et surtout avec plusieurs avis et visions du future WebDesign !
    Ce que j’attends du Webdesign 2013 est qu’il nous surprenne, pas tant dans la créativité et la beauté ( car elle n’est pas objective pour tout le monde ) mais dans la  » justesse  » !

    Je me permet de reprendre une phrase qui parle d’un détail, mais qui je trouve à toute son importance, sur l’utilisation des boutons sur tactile. Qui ne sait jamais énerver contre ce pauvre petit bouton qui se  » boutonne » mal ? Où il faut zoomer comme un fou pour cliquer !
     » Il y a de fortes chances aussi que le tactile change la taille des boutons pour une utilisation plus simple et aisée de certains sites. » , Vincent Bézard.

  2. Nicolas Soret dit :

    Super ces interviews. Ce serait sympa de confronter ces dires a un désigner / dev a Séoul ou au Japon, histoire de voir à quel point nous sommes en retard sur le mobile alors que le taux de pénétration des iPhone en France (un terminal qui a tellement de potentiel) est l’un des plus élevés en Europe ?

  3. Un bien bel article avec un très bon choix d’intervenants (je vous envoie mon RIB les copains).

    J’adhère dans l’ensemble aux analyses, mais on ne parle là « que » de technique. Evidemment que c’est important, mais j’aurais abordé la notion de design émotionnel / UX en plus.

    Ce que je constate par ma propre pratique, c’est que les clients et annonceurs ont de plus en plus conscience de la nécessité d’initier du lien avec leur auditoire.

    On me parle de plus en plus de la priorité de l’expérience utilisateur, du story telling et ce bien avant qu’on me dise : « ah oui au fait faut que ce soit responsive ».

    Ce que j’attends moi de 2013 c’est des outils / interfaces / site web qui soient un véritable lien d’interaction et plus un panneau d’affichage blindés de bannière pubs dont tout le monde se moque. Ce que j’attends de 2013 c’est le glas de ce vieux modèle économique hérité des années 80 complètement absurde à notre époque.

    D’ailleurs je ne vois pas pourquoi « on » devrait attendre, vu que nous sommes responsables des évolutions, c’est quand même des gens comme nous qui bâtissons le web, donc y a plus qu’à faire évoluer les choses.

  4. Mathieu Strabach dit :

    Article très intéressant. Je retiens cette phrase de Geoffrey Dorne : « Le fameux « responsive webdesign » est selon moi une réaction intéressante (un indice même), quant à cette pensée du web sous forme de flux et non plus sous forme d’image figée. » Comment tout résumer en une phrase.

  5. noclat dit :

    Merci pour ces interviews pleines de justesse.

  6. WDTrends dit :

    @Nicolas Soret : Une très bonne idée en effet. Pourquoi pas d’ailleurs pour un futur article ? Merci pour la suggestion !
    @Olivier Beining : Merci pour ton avis détaillé !

  7. Spartan dit :

    Olivier Beining tu nous offre en commentaire un superbe avis que je rejoins entièrement. Pourquoi se limiter à de la technique, à des tendances, ou à systématiquement « rendre le contenu le plus vite possible » tel un magazine papier alors qu’on peut faire tellement plus aujourd’hui ?
    Ta vision du web pour 2013 rejoint la mienne. ;)

  8. Eroan Boyer dit :

    Voilà ce qu’on appelle un article complet ! Vraiment intéressant pour prendre la température et voir quelles sont les tendances actuelles et à venir… J’ai tweeté l’article en titrant « vers des sites plus simples, légers et utilisables sur tous les terminaux ». C’est rare de voir des spécialistes partager à tel point une même vision. au moins, on sait maintenant sur quelles solutions techniques se focaliser : responsive design, vectoriel via font-face, flat design…

  9. Bend dit :

    Très bon article avec des bons points de vue :) et je suis d’accord avec Jérémy Benmoussa, l’investissement a completement chuté et les gens ont trop peur d’investir dans quoi que ce soit, autant les Start-ups que les clients. Tout le monde est devenu bien frileux.

    Sinon la tendance au responsive web design va être sympa, et le design minimaliste à bien pris. En espérant qu’on en voit pas « trop » non plus. On ne pourrait plus faire la différence entre tous les sites webs :D

    Le top pour cette année 2013, c’est de faire des expériences HTML5 et CSS3. De monter son laboratoire pour des expériences type Frankenstein :D

  10. Ping : Tendances du webdesign 2013 : qu’en pensent les pros du web ? | WebdesignerTrends – Ressources utiles pour le webdesign, actus du web, sélection de sites et de tutoriels | web2Partner

  11. Geekgrunge dit :

    Mon avis pour 2013 ?
    Un bon réveil de gueule de bois en perspective prévu pour une miriade d’acteurs du web.
    Je ne pense pas me tromper en disant que 3/4 des sites web sont un bordel sans nom en terme de maintenance / évolution / performance.
    Je le vois venir à 10km des clients venant nous voir : « J’ai déjà un site web il ne faut rien changer mais je le veux responsive »
    « Eh bien mon cher monsieur c’est comme le nouvel iPhone : il faut tout racheter »
    J’espère avoir des solution build from scratch et sémantiques plutot qu’une machine de guerre sortie d’un moteur de cms optimisée par des marketeux verreux à coups d’adword

    Mais j’ai foi en l’avenir rien qu’a voir la courbe de progression de github la phylosophie de l’open source vaincra ;)
    Il ne reste plus qu’a espérer que les clients comprennent l’intérêt de designer leur contenu au format markdown et tout le monde pourra fêter 2014 dans la joie et la bonne humeur

  12. Ping : Tendances du webdesign 2013 : qu’en pensent les pros du web ? | Blog eminence

  13. Nico dit :

    Très intéressant ces visions, je partage peu ou presque les mêmes.

    J’espère aussi continuer de voir le déclin et la mort complète des vieux IE, afin de libérer toutes ces belles choses de ce boulet quelque peu pénible ! :)

  14. WDTrends dit :

    Merci à tous pour vos avis ! Je pense que beaucoup de monde est d’accord avec toi @Nico concernant les vieux IE. Vivement la fin ;)

  15. Ping : Le vendredi c'est Freebies #2 | Le Mâle saint - Blog homme Lille

  16. Ping : RWD ou pas ? Comment? | TweetPress (fr)

  17. Ping : Blog de Joëlle Humez, développeuse web

  18. Ping : L'entre-espace » Tendances et vœux web, design & e-commerce 2013

  19. Ping : Liens | Hugo L-H

  20. Ping : Le meilleur du web #52: liens, ressources, tutoriels et inspiration « Design Spartan : Art digital, digital painting, webdesign, illustration et inspiration…

  21. Ping : Les tendances 2013 sur le développement web et le webdesign

  22. Lisa dit :

    merci bien à vous; et pour l’article très intéressant et impressionnant; nos connaissances ont toujours besoin
    de tel articles pour rester en mise à jour avec ce qui nous entoure.

  23. Ping : Tendances du webdesign 2013 : qu’en pensent les pros du web ? | WebdesignerTrends – Ressources utiles pour le webdesign, actus du web, sélection de sites et de tutoriels | web2Partner

  24. Bonjour,

    Une bien longue interview (même si en fait il s’agit de plusieurs interviews) très intéressante. Peut-être aurait-il mieux valu la publier en 2 parties, j’ai toujours du mal avec les articles hyper-longs!

    Mais le fond est là, on remarque nettement la prédominance du responsive design comme « révolution 2012″, et à mon avis, la simplification du design en mode « tangram carré » ainsi que le retour des typo vont dans le même sens: une meilleure adaptation desktop-mobile. (même si je n’aime pas trop cette mode « métro »)

    Merci pour tous ces points de vue.

  25. WDTrends dit :

    @MarieEve :

    Merci pour vos retours !

  26. iRobot dit :

    En fait , tout cela démontre que l’être humain souhaite petit à petit se désintégrer. L’être humain souhaite tout se faciliter, et donc de devenir, dans un premier temps: moitié humain / moitié robotisé connecté , puis par la suite dans le futur, robotisé à + de 80% du corps.

    L’avenir de la race humaine est aussi froid qu’un embout en métal de clef USB.

  27. WDTrends dit :

    @iRobot : cette réflexion me fait penser à diverses série et BD d’anticipation. C’est une réflexion intéressante en tout cas? Si tu veux développer dans un article complet, je suis preneur ;)

  28. Ping : Page Temporaire Site Web | Pearltrees

  29. Ping : Tendances | Pearltrees

  30. Jdsign dit :

    Des interviews plus qu’intéressantes et des opinions de pro’ à retenir. En effet, je soutiens le point de vue de Fabio Sasso quand au design flat’. Depuis la sortie de Windows 8, on a cette tendance à faire des sites avec des aplats de couleurs, des grandes photos en fond avec un effet de flou pour pouvoir mettre en avant du texte. Très bel article !

  31. Ping : veille | Pearltrees

  32. Ping : Tendances webdesign 2013 : l’avis de l’équipe | ND.blog

  33. Ping : Benjitemo | Pearltrees

  34. Luc dit :

    très bon interview, avec plusieurs avis et points de vu de professionnels du domaine. ce que j’ai retenu le plus c’est cette phrase « Ne soyez pas trop influencés par les tendances et faites ce qui convient le mieux pour le projet sur lequel vous travaillez »

Laissez votre impression, réagissez à l'article !

L'adresse de contact ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>