Quintus & Hortus -Interview du cultivateur de chaussettes françaises

Partages

Pour ce nouvel article e-commerce, j’ai eu envie de mettre en avant l’initiative de Clément FEGER-TASSY. Ce jeune entrepreneur français se lance à la conquête du marché de la chaussette d’une manière toute particulière…

Annonce

h

Comme vous le faites très souvent, chers lecteurs, Clément m’a contacté tout récemment pour me présenter son projet. J’ai été tellement séduit par le concept et sa mise en oeuvre que j’ai eu envie de partager cette petite pépite avec vous !

Découvrez à travers quelques questions clés, qu’elle est la démarche de Quintus & Hortus.

1. Bonjour, Clément, tu es le fondateur du projet original Quintus & Hortus. Peux-tu nous parler du projet en quelques mots ?

Quintus & Hortus c’est avant tout une nouvelle façon de consommer ses chaussettes. Quintus & Hortus a aussi été créé dans l’optique de consommer de manière plus responsable et éthique. C’est pourquoi nos chaussettes sont fabriquées en France avec un coton Oeko Tex qui garantit une fabrication sans produits toxiques pour la peau et pour l’environnement.

2. Peux-tu nous dire comment t’est venue cette idée ? Quel est ton parcours ?

J’ai toujours souhaité entreprendre, alors je me suis construit un background qui me permet de me débrouiller par moi même et d’être indépendant. J’ai donc fait une licence en économie puis une année de spécialisation en Graphic design / Web design. Le branding de manière plus générale m’a toujours énormément intéressé.

Quintus & Hortus était dans mon esprit depuis un moment. Comme beaucoup de famille, on en avait marre de se retrouver avec des dizaines de chaussettes orphelines, de devoir trier et par-dessus tout gaspiller. Quand une chaussette est trouée, on jette la paire complète, car l’autre chaussette ne correspond plus avec les autres… C’est en échangeant des idées avec ma mère que nous avons eu cette idée de vendre les chaussettes à l’unité. On revient à l’essence de la chaussette : simple, unie, unisexe, sans pied droit ni pied gauche et des tailles simplifiées. Le fait de vendre au poids change complètement notre rapport avec la chaussette.

C’est avec cette idée qu’est vraiment né Quintus & Hortus, on achète nos chaussettes au poids comme à un marchand de légumes sur les marchés. De là, nous avons associé une couleur avec un fruit ou un légume pour créer une identité visuelle colorée, ludique et amusante.

3. Quelles difficultés as-tu pu rencontrer lors de la conception et du lancement (montage du projet, financement, organisation, technique) ?

Créer son entreprise n’est clairement pas de tout repos surtout quand on est tout seul. Il y a des choses que l’on maîtrise et d’autres pas du tout… Mon entourage m’a énormément soutenu et j’ai eu la chance de rencontrer des gens incroyables qui m’ont accompagné et donné des clés indispensables pour monter le projet. Maintenant que Quintus & Hortus est lancé la plus grosse difficulté est de se faire connaître et de gagner en visibilité. Et là, on ne va pas se le cacher, c’est extrêmement compliqué quand on démarre et qu’on n’a pas beaucoup de budget.

4. Quelles ont été les étapes décisives de la construction du projet (rencontres, fournisseurs etc) ?

Je dirais qu’il y a eu 3 étapes décisives qui correspondent à 3 personnes incroyables qui ont contribué à la naissance de Quintus & Hortus. Tout d’abord, Jean Paul, le fournisseur de nos superbes chaussettes, il réalise un travail génial et c’est clairement grâce à lui et à sa confiance que nous pouvons aujourd’hui proposer les meilleures chaussettes possibles à nos clients. Bien sûr, il n’y aurait pas de site sans Sean, mon développeur. Il a fait du super boulot alors que ce n’était pas gagné au départ. On a pas mal dévié des maquettes de base et il a toujours répondu présent.

Enfin, je dois mettre en lumière mon ami Damien et Art Prism qui ont rendu mes idées possibles et qui ont fait un boulot incroyable à la photographie. Quand je suis arrivé avec mes chaussettes et mes légumes, c’était plutôt improbable, il y avait aucun rapport a priori et pourtant… Le résultat est incroyable ! Il y a toujours une part de chance et pour moi travailler avec ses personnes est une chance immense. Je voudrais remercier aussi Beatrix qui m’accompagne depuis le tout début et qui est toujours de bon conseil.

5. Le site au design et à l’expérience réussie est basé sur Shopify. Que penses-tu de cet outil ? A-t-il permis de booster ton lancement et fluidifier ton travail au quotidien ?

À vrai dire, je ne connaissais pas Shopify et c’est un ami qui lance également sa boîte qui m’a recommandé de partir avec ça. On entend beaucoup de choses sur WordPress dans le milieu du web en bien ou en moins bien, du coup j’étais assez hésitant et je me suis dit que Shopify pourrait être une bonne alternative. Aujourd’hui je suis ravi d’avoir fait ce choix, l’interface est simple et intuitive pour gérer les commandes et les envois.

Il y a des outils SEO intégrés et il existe beaucoup de plug-ins que l’on peut rajouter. Pour démarrer, je trouve ça amplement suffisant et satisfaisant. Pour le design, j’ai designer moi même le site, on est donc partie de zéro et le résultat est super. Cependant, il y a pas mal de template de qualité et je pense qu’il y a moyen de faire des trucs pas mal avec.

6. Quelles sont les prochaines étapes pour Quintus & Hortus ?

On a eu beaucoup de retours pour développer une gamme de chaussettes plus courtes, type socquettes. Beaucoup de personnes ne portent plus que ce type de chaussettes, je pense que nous devons élargir notre gamme assez rapidement.

Nous finançons un potager pédagogique dans une école et j’aimerais beaucoup agrandir ce type de partenariat. Je trouve ça super pour les enfants et c’est aussi une manière pour nous de donner du sens à notre identité visuelle.

Avant tout gagner en visibilité et se faire une petite place sur la toile serait génial !

Je te souhaites le meilleur pour ton projet Clément !

J’ai été séduit par l’expérience proposée sur le site et son graphisme. Pour tout savoir et vous offrir de nouvelles chaussettes, c’est par ici :

quintushortus.com

Partages

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*