5 outils physiques essentiels pour l’UX design

Les outils en ligne ne sont pas les seuls à être nécessaire à la panoplie d’un UX Designer. Faisons le point et une petite liste de courses pour être près lors de votre prochain projet UX.

Partenaire

En tant que designer d’interface, vous ne vous considérez peut-être pas comme un UX Designer pur et dur.

Certes, proposer la meilleure expérience possible aux utilisateurs doit passer par une interface réussie, mais ce n’est pas le seul ingrédient. L’expérience utilisateur doit concilier à la fois l’esthétique et la pertinence de l’information. Tout cela évidemment dans le but d’accomplir l’objectif du produit ou du service : vendre, fournir des informations, partager des données…

Au-delà des outils en ligne, certaines fournitures font partie du quotidien de l’UX Designer et notamment lors de sessions de Design Sprint.

1. Les posts-it

Véritablement obsédé par les post-it, l’UX Designer en consomme énormément durant la création d’un projet.

Permettant de structurer les idées de manière visuelle, les post-its peuvent être constamment déplacés, comme un jeu de Lego.

Rangés sous forme de colonne ou thématiques, ils permettent de mettre en valeur les problèmes, observations, citations du futur produit numérique. Ils permettent surtout à chacun des participants de donner leur avis et d’avoir un oeil sur l’ensemble des idées.

2. Le tableau blanc ou chevalet mobile

Autre élément très important de cette palette d’outil, un tableau blanc permet d’y afficher les posts-it, dessiner des catégories en structurant plus clairement encore l’information. Encore plus mobile, un chevalet mobile vous permettra d’être beaucoup plus flexible dans un environnement de bureau. Il en existe toute sorte de modèles, achetable en ligne sur des sites spécialisés en matériel d’entreprise

Dans la phase de finalisation de votre projet, le tableau de planning de Frankel peut également être un très bon outil visuel pour communiquer les différentes phases de travail.

3. Les gommettes 

Alliés des posts-it, les gommettes permettent aux intervenants d’une session de Sprint UX par exemple, de s’adonner à un « Silent voting ». Le principe est de donner des notes à des idées affichées au tableau, sans prendre la parole. L’idée ayant le plus de gommettes devra être conservée dans le projet.

4. Une horloge ou un chronomètre

Garder constamment un oeil sur le temps qui passe est essentiel dans un design Sprint. Privilégiez les horloges visuelles, en les plaçant à la vue de tous les participants. Si de plus, elles peuvent déclencher un signal sonore, c’est un plus !

5. Stylos, feutres et papier à gogo !

Pour le confort des intervenants et des utilisateurs, ne lésinez pas sur les fournitures de base. Prévoyez assez de matériel pour ne pas perdre de temps à inutilement essayer de mettre la main tel ou tel objet. Comme nous avons pu le constater, au-delà des outils en ligne, un bon UX Designer doit avoir à sa disposition une bonne quantité de matériel d’entreprise de qualité pour mener à bien ses projets !

Et vous, quels outils utilisez-vous dans votre bureau au quotidien ?

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.