Configurateur 3D & e-commerce : comment stimuler le process d’achat et l’expérience utilisateur (UX) ?

La 3D est en train de changer définitivement l’expérience utilisateur sur le web et notamment en e-commerce. Découvrons ensemble comment l’utilisation de configurateurs permet de stimuler le process d’achat.

Avec un support de plus en plus avancé dans les navigateurs et l’augmentation des vitesses de connexion, les éléments interactifs 3D ont déferlé dans sur le web. Connotés à un rôle illustratif dans un premier temps, les designers disposent aujourd’hui d’un certain nombre d’options pour utiliser de la 3D efficacement dans leurs réalisations. Notre rôle est d’être de prescripteur si l’expérience client le justifie.

La crise sanitaire actuelle démontre une fois de plus que les marques ont une carte non néglieagable à jouer. Les Français ont davantage eu recours aux commandes en ligne (+15,6% de hausse de vente en e-commerce pour la grande consommation – source : Nielsen Reasearch) durant cet épisode de confinement. Plus attirés par les achats en ligne en cette période, ces derniers pourraient se tourner vers le e-commerce pour ses autres avantages comme le gain de temps, la simplicité d’achat, de manière plus habituelle. Idem pour les produits à plus fort engagement, comme dans l’univers du luxe par exemple. L’utilisateur doit être en mesure de découvrir, voir personnaliser le produit avant de passer à l’achat.

Il est donc indispensable pour les marques et distributeur de développer une expérience e-commerce adaptée et personnalisée.

Offrir une expérience propriétaire et engageante

C’est un fait, la 3D interactive encourage les utilisateurs à passer plus de temps sur les sites qui en contiennent. En plaçant la gamification au cœur de l’expérience d’achat, les utilisateurs se retrouvent face au produit qu’ils peuvent inspecter sous tous les angles.

En ajoutant des capacités de personnalisation en temps réel, comme un configurateur 3D par exemple, la manipulation du produit devient immédiatement « propriétaire » en développant un affect fort pour le service.

Quelle que soit la nature des produits qui peuvent être configurés, il existe généralement deux raisons de le mettre en place : inciter les clients à explorer un produit ou les aider à configurer un produit existant en fonction de leurs besoins.

La première n’a d’importance uniquement pour les clients indécis. La seconde raison permet aux clients déjà engagés à passer à l’achat. Il est très probable que les utilisateurs se retrouvent entre ces deux raison : s’ils ne souhaitent pas acheter un article au début du parcours utilisateur, ils peuvent choisir de l’acheter lorsqu’ils commencent à le personnaliser.

En tant que designer, notre métier consiste à concevoir une expérience engageante qui aide le client à personnaliser le produit, sans jamais être bloqué ou agacé. L’interface proposant de multiples fonctionnalités, dois absolument être fluide et intuitive.

Malheureusement aujourd’hui encore, la plupart des configurateurs 2D basiques ne sont pas particulièrement performants… Le plus souvent, ils ne sont d’ailleurs pas très attrayants ni utiles en termes d’expérience utilisateur.

Instaurer transparence et confiance, avec une interface bien pensée et du code solide

La cause de ce constat ? Le défi technique que représente la création d’un tel outil. Un configurateur nécessite de mixer une interface bien pensée et du code solide.

C’est le défi quotidien d’Hugo Rimélé, co-fondateur d’Haptimedia. La société qui développe une solution de présentation 3D interactive, travaille aujourd’hui à rendre l’expérience plus réaliste que jamais. Leur but est d’affranchir la distance en permettant de « toucher la réalité du produit ». En proposant des solutions de ventes très interactives, Hapticmedia place le produit au cœur de l’expérience utilisateur.

Exemple avec cette réalisation d’un configurateur 3D pour le site Lolo Chatenay qui propose de nombreuses options de personnalisation en plaçant l’utilisateur au cœur du processus. La boutique en ligne spécialisée dans la vente de sacs à main haut de gamme propose un sac totalement personnalisable permettant de choisir la taille, la couleur, la finition du cuir, la longueur des poignées…

La personnalisation est un des plus grands leviers pour les marques et grâce à une expérience en ligne bien conçue elle permet à l’utilisateur de créer le produit correspondant précisément à ses besoins et ses goûts.

Elle permet surtout très rapidement à la marque d’instaurer une relation de proximité avec la consommateur et le produit. L’utilisateur n’est n’est plus passif, il devient co­créateur de son achat. Une fois ce climat de confiance instauré, les clients apprécieront de ré-utiliser les configurateurs de produits pour accélérer leur process de décision.

Manipulation en 3D et en réalité augmentée, sur tous supports

Ces types de configurateurs 3D deviennent un véritable outil pour les marques. Fonctionnant sur les supports mobiles et en point de vente, ils permettent de repenser le parcours utilisateur de manière globale. 

Du smartphone, à la tablette, en passant par le point de vente, les utilisateurs participent en temps réel à la production des marques, en spécifiant leurs besoins, leurs budgets et leurs goûts. La réalité augmentée pousse encore d’un cran cette relation de proximité avec le produit.

L’expérience « Sneakers« , réalisé par l’agence Lusion démontre les nouvelles possibilités technique en terme de support de la réalité augmentée dans le navigateur. Supportée nativement par les navigateurs moderne, la technologie WebXR permet d’interagir directement avec des produits 3D sans plug-ins.

Autre avancée technologique avec le dernier iPad Pro et son capteur LiDAR qui permet de scanner efficacement un environnement. Ce nouveau composant offre des capacités jamais auparavant possibles sur n’importe quel appareil mobile.

Accompagné de ce nouveau type d’outil, les designers ont la capacité de simuler des visualisations 3D pour les implanter dans des mockups par exemple.

Pour conclure

En tant que designer, nous avons un rôle primordial à jouer dans la réussite d’un bon configurateur 3D. Créer une expérience utilisateur en phase avec la marque et les attentes des clients est essentiel pour tisser une relation de confiance entre tous les acteurs. La crise sanitaire de 2020 nous démontre une fois de plus que la personnalisation et la visualisation interactive de produits sont les nouvelles réalités d’aujourd’hui.

Il ne faut cependant pas oublier de bien prendre en compte les attentes des utilisateurs, avant de leur « imposer » un outil ou une système qui soit décoléré de leurs besoins réels. Des travaux en « design thinking » avant toute étape de conception est nécessaire pour viser juste.

Il est fort à parier que les marques sont sur le pied de guerre pour offrir en ligne des expériences au plus proche de la réalité. Espérons qu’elles en feront bon usage pour soutenir des valeurs de commerce équitable, à la fois respectueux des fournisseurs mais aussi des clients finaux.

Dans ma série de veilles sur les sites e-commerce, je reste à l’affût de réalisations qui allient la puissance de la 3D et de l’expérience utilisateur.

Affaire à suivre !

Un commentaire

  • Merci pour cet article, les exemples de configurateurs 3D présentés démontrent bien l’apport de ceux-ci à l’UX. Et les modélisations sont très bien rendues dans le navigateur c’est une approche très intéressante.

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.