Awwwards Conference 2019 – inspirations & rencontres à Amsterdam

Invité par Adobe à vivre la conférence Awwwards , je reviens tout juste de l’événement, totalement boosté pour mes futurs projets.

Faut-il le rappeler, Awwwards est une communauté récompensant les réalisations numériques les plus réussies à travers le monde. Lancé en 2009 à Valence (Espagne), le site récompense 365 sites par an, via un système de vote, tenu par un jury composé de professionnels du monde entier.

En parallèle, le site donne rendez-vous à sa communauté lors de conférences biannuelles en Europe et en Amérique du Nord.

La 10e édition se tenait à Amsterdam, les 14 et 15 février dernier.

L’occasion d’assister à des talks de qualités, tenus par des designers et d’agences de renommée mondiale. C’est donc une opportunité unique de découvrir les insights de Claudio Guglieri, Pablo Stanley, les agences Fantasy, AQuest, Build in Amsterdam, Locomotive, Active Theory et bien d’autres. 

Amsterdam me voila !

La mythique capitale néerlandaise nous accueille sous un ciel gris et timide. Pas d’inquiétude, je ne doute absolument pas que la ville la plus libertaire au monde nous réserve quelques belles surprises à venir…

Comptant parmi les capitales mondiales du design, Amsterdam est le cadre parfait pour organiser une des plus belles rencontres de la communauté design mondiale.

Process, design & inspirations

Axé sur l’inspiration, les bonnes pratiques et retours d’expériences, les intervenants présents ont délivrés de pertinentes idées tout au long de ces deux journées.

Assumer sa condition de designer et développer ses compétences

Pablo Stanley a ouvert le bal avec un talk très personnel revenant sur son parcours créatif. Le designer mexicain connu pour ses articles de fond sur le design et notamment sa chaîne Youtube, a réussi à captiver le public dès les premières minutes.

Il a rappelé qu’en tant que designers, nous devons accepter qui nous sommes. Nous devons avant tout créer en suivant notre instinct, sans jouer un rôle quelconque. En résumé, croire en soi et en ses capacités apportera plus que jamais une touche personnelle aux projets.

Le captivant talk illustré de Pablo Stanley

Dans la même veine, l’intervention de l’agence italienne AQuest nous a fortement rappelé que conserver son âme d’enfant permet de garder son énergie et rester créatif. Ne plus perdre de temps à assouvir des besoins inutiles serait une des clés pour y arriver.

L'intervention de l'agence italienne AQuest

L’agence Wonderland basée à Amsterdam appuie quant à elle la capacité à accepter l’erreur pour grandir et devenir un meilleur designer.

Collaborer pour de meilleurs produits 

Le design se résume plus que jamais à des actions de collaboration, de partage et de communication. Tout commence par les process et outils utilisés pour créer un produit digital.

Un designer doit embrasser le fait qu’un projet sera meilleur, s’il partage un maximum d’informations durant le processus de création. En réunissant une équipe de profils complémentaires, il sera possible de réellement donner une valeur ajoutée à votre projet. Le partage sans un but précis risque au contraire de diluer les informations et détourner de l’objectif final recherché.

Les intervenants nous ont rappelé qu’il est nécessaire de créer et de tester rapidement ses réalisations. À ce propos, cette escapade néerlandaise m’a aussi donné l’occasion de rencontrer la communauté Adobe XD.

Waffles & Wireframe

Rufus Deuchler, une des figures emblématiques des produits Adobe nous a rappelé à quel point il était rapide d’utiliser le logiciel pour permettre de simuler très rapidement un processus utilisateur et faire tester un produit. Simon Widjaja quant à lui a offert une belle démonstration des possibilités d’enrichissement du logiciel avec des plug-ins de plus en plus avancés. Une belle perspective qui rend Adobe XD de plus en plus complet, sans imputer à son efficacité.

En parlant de créer un wireframe poussé, Peter Smart Lead Designer chez Fantasy nous a présenté différents projets réalisés au sein de l’agence internationale. Le designer nous a présenté un magnifique cas d’étude réalisé pour la compagnie Royal Carabean. Connu pour créer des expériences de très haut vol, Fantasy, nous a démontré l’importance d’un wireframe avec une bonne dose de graphisme bien léché, pour créer un rapidement un MLP (Minimum Lovable Product).

Peter Smart à emporté la foule avec son talk inspirant

L’agence Locomotive a également appuyé l’importance de prototyper rapidement, pour permettre de s’adapter aux retours utilisateurs et clients. Le talk m’a littéralement mis une claque, tant je me suis senti aligné avec les valeurs et les process de l’agence canadienne.

Au sein de notre équipe chez IZHAK, nous appliquons des process similaires : nous tentons au maximum de fédérer les collaborateurs en créant un espace de travail dans lequel chacun est libre de s’exprimer pour faire avancer les projets.

Inclure les utilisateurs & vos clients

Un process de design agile serait vain sans pouvoir tester le produit en cours de conception. Mais soyons honnête, les tests utilisateurs sont hélas trop souvent négligés, faute de budget.

Pour tout de même réussir à obtenir le maximum de retours humains, Marie Van Driessche nous a délivré une vibrante intervention. Axé des conseils pour créer des produits numériques pour les personnes sourdes et malentendantes, son intervention a su nous rappeler à quel point nous devons « concevoir AVEC les humains / utilisateurs et non POUR eux« . Nous avons la responsabilité en tant que designer de créer des produits utilisables par tous, en basant nos travaux sur les bonnes pratiques du Design Inclusif

Marie Van Driessche nous a ouvert les yeux sur le design inclusif

Sans contraintes financières, aller rencontrer les utilisateurs, même de manière informelle, pourrait avoir des résultats sans précédents.

Suivez les évolutions technologiques et votre instinct

Parmi les « insights » marquants de ces deux jours, l’intervention de Joël Van Bodegraven & Pedro Marques ont mis en lumière l’importance de suivre les évolutions technologiques autour de l’intelligence artificielle.

En tant que designers, nous devons tenter de prévoir les futurs comportements induits par ses systèmes technologiques. Nous avons la responsabilité de créer des expériences qui rassurent les utilisateurs, notamment avec les interfaces vocales. La voix comme mode d’interaction doit donner à l’utilisateur des réponses adaptées. Pour simuler ces processus très rapidement, nous avons également eu droit à des démonstrations de prototypes vocaux avec Adobe UX. J’en parlais dans cet article en octobre dernier, mais depuis peu, le logiciel supporte également le français, ce qui permet de l’utiliser dans des projets concrets dans notre belle langue.

Pour finir, l’agence Build in Amsterdam, au travers de leurs impressionnantes réalisations e-commerce, nous a donné un aperçu de bonnes pratiques pour aboutir à un projet web marquant. Croire en son instinct et ses équipes peu donner naissance à des résultats spectaculaires !

L’agence fait partie de celle qui ne répondent jamais à un appel d’offre ou une compétition. Elle base son expertise et dépense son énergie sur des projets qui seront apporteurs de business dans le futur.

Daan Klaver, Build in Amsterdam

See u, Awwwards !

Parmi la pléthore d’événements et de conférences sur le design & l’UX,  Awwwards a tenu ses promesses. Clairement centrés sur des thèmes forts du moment, les intervenants ont réussi à amener une touche de fraîcheur, en donnant des insights éclairés ou en décomposant certains projets de leurs portfolio.

Ce type d’événement permet de se sentir de proche de tout ce qui anime la communauté du design mondial en rencontrant la crème du design UI et UX du moment. C’est aussi l’occasion de prendre la température en découvrant quels sont les outils qu’utilisent les designers pour créer des projets récompensés.

Bien implanté sur l’événement, Adobe XD commence réellement à prendre de l’importance dans le portefeuille des outils indispensables, en capitalisant sur des fonctions inédites et une intégration de plus en plus poussée au sein de la Creative Cloud d’Adobe.

En définitive, un événement comme Awwwards est passage quasi obligatoire pour revenir boosté et re-concentrer pour les missions à venir !

Durant ces deux journées, j’ai également été invité à prendre la parole en live (et en Anglais), sur le plateau Adobe Live. Je reviens sur mon parcours et sur un projet en cours sur Adobe XD :

Je remercie Adobe de m’avoir donné l’opportunité de vivre une conférence Awwwards ! 

Et surtout, merci à vous chers lecteurs !

Le site officiel Awwwards Conf

Revoir toutes les interventions en live sur Adobe Live

Retour sur mon live report à voir sur Twitter @wdtrends

 

3 commentaires

  • Tu t’en sort plutôt bien dans l’interview (même en anglais) ! Merci pour ce retour constructif.

  • Hyvana

    Le design se résume plus que jamais à des actions de collaboration, de partage et de communication. Tout commence par les process et outils utilisés pour créer un produit digital.

    Un designer doit embrasser le fait qu’un projet sera meilleur, s’il partage un maximum d’informations durant le processus de création. En réunissant une équipe de profils complémentaires, il sera possible de réellement donner une valeur ajoutée à votre projet. Le partage sans un but précis risque au contraire de diluer les informations et détourner de l’objectif final recherché.

    // Merciii

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.