Naker va démocratiser la 3D interactive sur le web

Qui n’a jamais rêvé d’utiliser la 3D interactive pour décupler l’expérience utilisateur sur un site web ?

C’est plus facile que jamais avec Naker. Une nouvelle plate-forme qui permet de créer et de gérer des éléments 3D interactifs directement dans votre navigateur.

Pour avoir testé le service, j’ai été vraiment étonné et très impressionné par la qualité du produit.  J’ai eu l’honneur et le plaisir de poser quelques questions à la jeune équipe basée à Paris. Jennifer Le Van, cofondratice et CCO m’a donné toutes les infos sur Naker, de la création du projet, à sa mise en œuvre jusqu’aux prévisions pour les mois à venir.

Naker veut devenir le nouveau complice des designers web qui veulent mettre de la 3D au cœur de leur expérience. Comment avez-vous eu l’idée de créer ce projet ?

Tout a commencé en 2015 avec Wazana.io, un jeu vidéo en ligne que Valentin, le CEO, a créée en side-project.

Alors CTO de Homadata, son objectif était de continuer son apprentissage du code, et la volonté de rajouter une dimension à ce Starcraft-like est parue rapidement évidente. C’est là qu’on a découvert la 3D sur le web, ses possibilités, mais aussi sa technicité.

Il était donc possible, notamment via des librairies comme BabylonJS, de créer un jeu vidéo en 3D temps réel, mais cette techno était encore très rare dans les sites webs du quotidien, car méconnue, complexe et cher.

Pourtant, quasi exclusivement réalisé par des agences et freelances spécialisés (je pense à Bruno Simon, Célia Lopez, l’agence Dogstudio, etc.), les sites webs existants utilisant de la 3D sont les stars de Awwwards ou de FWA. Ils permettent aux marques de se démarquer, faire parler d’elles et d’engager leur communauté dans de véritables expériences interactives efficaces.

Valentin et moi nous nous connaissons de leurs études, et on a créé Naker pour chercher un moyen de rendre accessible au plus grand nombre la 3D interactive, pour rendre le web plus cool !

2. Comment travaillez-vous au quotidien au développement de Naker ?

Dès le départ, étant des outsiders (nous ne sommes pas designers, 3Distes ou marketeurs de formation), nous devions nous baser sur une communauté pour développer Naker et le co-construire.

Pour faire une analogie, nous sommes les pilotes d’un avion dont ce sont les passagers (les utilisateurs) qui définissent le chemin. Afin de nous structurer par rapport à cela, nous avons développé la méthodologie Tide (=marée), notre propre interprétation de la méthodologie agile (d’ailleurs Naker vient de nacre, on aime bien la mer!).

Nous avons des macro-objectifs vers lesquels nous devons tendre, comme l’océan est attiré par la lune. Ensuite, pour atteindre ces objectifs, nous les découpons en tâches de 2 à 3 semaines avec l’amélioration d’un voire deux KPIs précis.

C’est là que nous priorisons dans les suggestions de notre communauté pour y arriver !

Paris - Station F: campus de startups - Halle Freyssinet - Paris.

3. Que pensez-vous que la 3D puisse apporter en termes d’UX sur le web ?

Nous pensons que la 3D peut rendre le web plus cool (make the web cool again). Le web est un cyber-espace constitué de toujours plus de page web, la plupart créées à partir de CMS ou de standards de design éprouvé. L’ajout d’une troisième dimension dans le web est déjà un vieil objectif, dont les premiers essais date des années 90.

La promesse, c’est celle de ré-enchanter les utilisateurs, leur proposer des expériences immersives et interactives où le contenant et le contenu se mélangent.

Les expériences de 3D web ont souvent été utilisés comme des démonstrations techniques ou artistiques, mais concrètement, grâce à l’interactivité entre le site et l’utilisateur, il est possible de créer des expériences extrêmement efficaces: les gens restent plus longtemps, s’en souviennent, reviennent, et convertissent plus.

Un exemple parlant est celui des landing pages produit d’Apple depuis 1 ou 2 ans, Airpods Pro, iPad, iPhone… A chaque fois c’est du « scrollytelling » (storytelling 3D réagissant au scroll), où Apple réinvente la découverte d’un produit, et joue avec les interactions pour le mettre en avant. Think Different !

4. En tant que designer sans m’y connaître en 3D, pourrais-je vraiment créer une expérience originale sur mon site ?

Un des plus grands enjeux pour que le futur du web soit 3D est le niveau d’accès de la technologie. Nous sommes exactement dans le même cas de figure qu’au début du web: pour créer un site, il fallait toute une équipe: des devs back, front, des ingénieurs réseau, des designers en tout genre… Puis petit à petit, des outils et CMS sont sortis pour faciliter la tâche depuis Dreamweaver à Webflow aujourd’hui en passant par WordPress ou Wix

Dépendant de ce que tu vas chercher à faire, il va y avoir différents outils te permettant de le faire sans problème. Il faut déjà se demander si dans cette expérience originale, tu souhaites y intégrer des modèles 3D ou non, par exemple Naker.Back est un petit outil pour créer des backgrounds de site web avec un effet 3D sans besoin de modèle.

Notre outil principal permet assez simplement placer des modèles 3D dans un espace, les animer avec des interactions (au scroll, à la souris, etc.) puis de créer le « parcours » (le Journey) que l’utilisateur prendra quand il scrollera dans la page.

Si tu n’as pas de modèles 3D, tu peux soit utiliser une des nombreuses libraires (comme Sketchfab, Clara.io ou Google Poly pour citer celles avec qui nous sommes intégrés), sinon il est aussi possible de solliciter un freelance et d’avoir ton propre modèle pour quelques centaines d’euros maximum.

On intègre ensuite hyper simplement (un copier-coller!) cette scène dans le body d’une page pour y associer des éléments HTML par dessus, ou sur n’importe quel container. D’ailleurs, la plupart des scènes que nous présentons sur notre site sont créés par l’équipe, et aucun de nous n’est 3Diste ou même designer de formation !

5. Quels sont vos prochains objectifs sur le projet  ? 

Naker a bientôt 2 ans, et nous avons su développer une communauté de plus de 6000 designers à travers le monde sans jamais dépenser un seul euro en marketing. La plupart des usages de nos outils se font gratuitement et seulement des intégrations sur des sites à haut volume (5000 vues / mois) rentrent dans nos forfaits payants.

Nous rentrons dans une deuxième phase du projet Naker. Après avoir développé une des technologies les plus avancées sur le marcé du Web 3D, nous rentrons dans une nouvelle phase du projet Naker.

Cette phase est clé car elle consiste à démontrer notre modèle économique sur le long terme. Nous avons travaillé avec plusieurs marques pendant la période du confinement pour développer notre nouvel outil, Naker Studio.

Prévu en version finale pour septembre, il permettra aux marques de créer facilement tout le contenu lié à leurs produits (images, vidéos, et contenu interactif) et ce de manière extrêmement flexible grâce à la 3D. De nombreuses marques remplacent les photoshoots ou les complètent avec la 3D pour leur contenu sur les réseaux sociaux, les landings et les sites e-commerces.

Naker.Studio sera le moyen le plus flexible et simple pour le faire! Si le lancement se fera après l’été, nous sommes toujours ouvert à faire rentrer des marques pertinentes dans notre programme de beta-test et co-construire les derniers détails pour avoir le meilleur outil possible! Contactez nous  🙂

Testez la solution sur Naker.io

Merci à vous trois ! Je serai ravi de partager les projets 3D les plus fous dans les futures sélections du blog ! 

2 commentaires

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.